Sélectionner une page

« On est tous un peu autistes… »

En fait, ça dépend…

Cette phrase va profondément énerver un autiste, même si votre intention est bienveillante. Et ne lui dites pas de faire un effort de comprendre… 🙂

Parce que… « Vraiment ? Toi aussi tu as été harcelé à l’école parce que tu ne n’as pas les mêmes intérêts que les autres ? Toi aussi tu as es exclu au boulot parce que tu paniques à l’idée de la pause café collective ? » (si tant est que tu as un travail…)

Mais on comprend : ce que tu veux dire, c’est que tout le monde a des comportements qui ressemblent, à ton sens, à des comportements autistiques. Mais dans ce cas là, on pourrait aussi bien dire :

« Tous les autistes ont des traits qui sont juste humains ».

On sait que la plupart du temps, ce n’est pas méchant. Mais le fait de le dire comme ça, et la force la répétition… on stigmatise et enferme sans le vouloir. Et les autistes sentent qu’en plus de tous les droits qu’ils n’ont déjà plus, on leur enlève même celui d’être autiste (puisque si tout le monde l’est, personne l’est).

Tous autant que nous sommes : remettons en cause ce que nous disons.